Fraude compteur électrique

Le compteur électrique étant fait principalement pour facturer de l'électricité, de nombreux clients s'intéressent à la fiabilité des compteurs électriques face à la fraude. La vulnérabilité des compteurs électriques va dépendre du type de compteur électrique. Certains compteurs électriques ne peuvent plus être bloqués. 

Fraude Compteur modulaire

Les compteurs électriques modulaires sont généralement fait pour du sous comptage électrique. Ils peuvent dans certains cas aussi être utilisés pour facturer de l'électricité dans les campings, les marinas, les sous locations...

Pour facturer de l'électricité il faut des compteurs conformes à la directive MID. Cette directive certifie l'inviolabilité des compteurs.

En effet différents problèmes peuvent sinon exister : 

  • Le compteur retombe à 0 lorsqu'il y a une coupure d'électricité. 
  • Le compteur compte à l’envers lorsqu'il est branché à l'envers
  • Le compteur ne compte pas de façon précise. 

Les fraudeurs qui cherchent à bloquer le compteur peuvent aussi shunter la phase ce qui bloque également le compteur. Pour éviter cela les bornes se trouvent sous des capots qui sont plombés.

Fraude Compteur électrique type EDF

Les compteurs électriques type EDF sont généralement utilisés par EDF pour facturer de l'électricité. Ils sont donc conformes à la directive MID ce qui est un gage de qualité contre la fraude des compteurs électriques. 

Le capot inférieur est normalement accessible par le client. Il y trouve les sorties relais et la télé information client. Ces bornes sont protégées et ne permettent pas de modifier ou bloquer l'index du compteur électrique. 

Les bornes de raccordement se trouvent sous le capot supérieur. Ce capot est plombé pour éviter la fraude.  Pour bloquer le compteur il suffirait en effet de shunter le compteur en shuntant les bornes 1 et 4 qui correspondent à l'entrée et la sortie de phase et donc du courant. 

Le compteur a des alertes en cas de fraude. Un capteur détecte toute ouverture du capot. De plus le compteur détecte lors du shunte du compteur électrique la chute d'intensité qui passe à 0. De même si l'on débranche le compteur, alors la tension tombe à 0 ce qui est détecté par le compteur électrique. 

Fraude Compteur électrique classique

Les compteurs électriques classiques ne sont plus installés par ERDF mais sont encore utilisés. Ils ont plusieurs failles qui permettent de frauder ou de les bloquer. 

Un simple trou permet de bloquer le disque à l'aide d'une aiguille. 

Les vis de réglage qui se trouvent sous le capot permettent de changer le réglage et de le faire tourner moins vite de 30 % approximativement. C'est pour cela que le capot qui couvre le disque est plombé. 

Comme avec les autres types de compteurs électriques, il est possible de shunter la phase. Cela bloque la roue et donc le comptage. Pour anticiper toutes fraudes les capots caches bornes devront être plombé systématiquement. 

Le principe de fonctionnement du compteur classique répond aux règles physiques décrites par Faraday. Il n'est pas possible de bloquer le disque à l'aide d'un aimant qui induit un champ magnétique constant.

Fraude Compteur électrique export

Les compteurs export sont tout particulièrement conçus pour ne pas pouvoir être trafiqués et fraudés.

L'affichage est mécanique ce qui en cas de vandalisme donne toujours la possibilité de lire la dernière valeur. 

Le capot des bornes est plombable en deux points pour ne pas pouvoir shunter la phase. 

Le comptage est paramétré électroniquement et ne peut pas être modifié sans ouvrir le compteur qui lui aussi est plombé. 

Fraude Compteur électrique LINKY

Le compteur Linky est certainement le meilleur moyen de lutter contre la fraude. Toutes les alertes de fraude que les compteurs d'aujourd’hui détectent ne pouvaient pas être transmises à ERDF. Le compteur Linky permet d'envoyer instantanément une alerte. Plusieurs choses peuvent être détectées : Une surconsommation, une sous consommation, une chute d'intensité ou de tension ainsi qu'une ouverture du capot. De plus ERDF a l'historique de toutes les consommation ce qui permet de détecter un comportement anormal qui pourrait ressembler à de la fraude. 

Les nouveaux compteurs Linky dit intelligents donneront alors la possibilité d'envoyer une alerte lorsque l'intensité consommée ou la tension chute à 0 ce qui n'est pas normale. La tension ne doit normalement jamais tomber à 0 sauf en cas de coupure de courant. L'intensité elle, n'est normalement jamais nulle car tous les appareils électroniques consomment de l'énergie. 

Reste toujours la possibilité de faire une dérivation en amont du compteur électrique. Ce n'est alors pas le compteur électrique mais directement ERDF qui est fraudé. Même dans ce cas-là, la fraude peut être détectée par un comportement anormal du consommateur. 

Sachant que dans certains pays la fraude représente 20 à 30 % de la consommation, on peut imaginer l'impact et la potentielle baisse du cout de l'électricité envisageable. 

Risques en cas de fraude du compteur électrique

Le constat de fraude se fait généralement suite à une dénonciation ou lors du relevé du compteur électrique. Suite à ce constat par un agent assermenté d'ERDF, le client reçoit une facture qui comprend : 

  • La consommation de l'électricité volée sur le réseau
  • Des frais de constat de 400 € 

Dans le cas où le client paye cette facture, tout se passe bien. Par contre s'il ne paye pas ERDF portera plainte auprès du procureur de la république pour vol. S'ensuit alors un procès pour vol. Le code pénal prévoit 3 ans de prison et 45 000 € d'amende. Pour cela ERDF devra prouver qu’il y a bien eu fraude et l'ampleur de la fraude. Il n'est en effet pas facile de prouver la date de début de la fraude. La fraude ne peut être antérieur au dernier relevé. effectué par l'agent ERDF. 

Il peut aussi arriver que ce soit ERDF qui fraude ses client ;avec des compteurs électriques non conformes ou mal paramétrés. par exemple lors d'un tarif jaune, la mesure est faite à l'aide de transformateur de courant. Le compteur électrique doit donc être paramétré correctement sans quoi le compteur peut compter trop vite ou trop lentement.